Météorologie, astronomie

  • Le 20.01.2018 : Nouvelle crue de la Seine à Paris : quelle évolution ?

    Pluie - Vent

     

    La Seine monte à Paris, de même que de nombreux cours d'eau sur le pays. La situation est sous surveillance en raison des pluies qui se poursuivent ce week-end et en début de semaine prochaine, ce qui fait craindre de nouvelles inondations importantes.

    D'importants épisodes pluvieux se produisent depuis la mi-décembre du sud-ouest au nord-est. Conjuguées à la fonte des neiges en montagne, ces précipitations alimentent les crues en amont des cours d'eau descendant des reliefs des Alpes (Guiers), du Jura (Doubs), des Vosges (Meurthe, Meuse et Moselle), du Massif-Central (Dordogne et ses affluents) ou bien des Pyrénées (Garonne, Adour et les Gaves).

    La Seine connait une nouvelle crue hivernale classique en raison de l'apport en eau des affluents (Marne, Armançon, Yonne). La tendance la situerait entre cette dernière et celle du 24 mars 2001 (la Seine avait atteint 5,21 mètres), mais sans aucune commune mesure avec la crue estivale de juin 2016.

     

    Paris : la Seine sous surveillance

    Les cumuls de pluies sont remarquables. Il est tombé l'équivalent de 2 semaines de pluie sur le bassin versant de la Seine et ses affluents ces 5 derniers jours, d'où les fortes réactions des cours d'eau en cours. La Seine est en crue modérée à 3,96 m ce samedi soir. Sa dernière crue remonte au 10 janvier dernier où elle avait atteint 4,15m, ce qui est encore loin de la crue remarquable qu'elle avait subie en juin 2016 où elle avait atteint un niveau remarquable de 6,10 m.

     

    Crue modérée ce week-end

    Au pont d'Austerlitz, le niveau atteint 3,96m ce samedi soir et continue à lentement monter. Cette lente poursuite de la hausse du niveau de la Seine sur Paris est liée à la propagation de l'onde de crue de la Marne et de l'Yonne. Par précaution, à Paris la voie Georges Pompidou a d'ailleurs été fermée à la circulation entre le pont du Garigliano et le pont Bir-Hakeim.

     

     

     

    Beaucoup de pluies jusqu'à lundi

    Côté météo, des pluies continues se maintiennent jusqu'à lundi sur l'ensemble du bassin versant de la Seine avec 20 à 40 mm de précipitations supplémentaires, ce qui qui ne manquera pas d'augmenter les niveaux de la Seine et ses affluents. Et comme les sols sont saturés d'eau, ces quantités d'eau supplémentaires suscitent quelques inquiétudes.

     

    Le niveau de la Seine continuer à monter jusqu'en milieu de semaine

    En effet, le niveau de la Seine gonflé par ses affluents va continuer à grimper. Le pic de crue est attendu en milieu de semaine à environ 5m. Le niveau de la Seine restera loin du record de 8,62 m enregistré lors de la crue historique de 1910 qui avait donné lieu à des inondations catastrophiques dans la capitale, mais pourrait se rapprocher, sans l'atteindre néanmoins, de celle de juin 2016 avec 6,10 m.

    NB : Les voies sur berge sont fermées à la circulation automobile lorsque la hauteur de la crue de la Seine à Paris grimpe au-dessus de 3,10 m à 3,30 m au pont d'Austerlitz.

  • Le 19.01.2018 : Demain : pluies abondantes et vents forts

    Une dépression traverse la France, de la Bretagne aux Pyrénées. Elle apporte des pluies sur toute la France. Seule la côte d'Azur et la Corse échappent au mauvais temps même si le ciel est nuageux.

     

    FRANCE

    Aucune région n'échappe aux pluies à un moment ou à un autre de cette journée de samedi. Le matin, ce sont les régions du nord et de l'ouest qui sont les plus touchées, puis l'est et le sud du pays l'après-midi. Ces pluies sont soutenues et accompagnées de vents forts. Une nouvelle tempête de neige frappe les Alpes. Il neige également à basse altitude du Jura au Grand-Est, dès 400 mètres.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, il pleut de manière soutenue le matin, puis les pluies deviennent intermittentes l'après-midi.

    Dans le nord-est, il pleut toute la journée. La neige tombe à basse altitude des Ardennes aux Vosges dès 300 à 400 m. Sur les Vosges on attend 30 cm de neige vers 1100 mètres d'altitude.

    Du bassin parisien au val-de-Loire, il pleut la plus grande partie de la journée, de manière soutenue le matin puis les pluies deviennent plus éparses l'après-midi.

    Sur le Centre-Est, dès le matin les pluies concernent l'Auvergne et se propagent vers Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté avec de la neige dès 400 mètres sur les Alpes et le Jura. Une tempête de neige touche la Savoie et la Haute-Savoie.

    Dans le sud-ouest, le temps est maussade toute la journée avec des pluies soutenues. Le vent souffle assez fort, jusqu'à 80 km/h de la Gironde au Midi-toulousain.

    Enfin dans le sud-est, après une matinée calme, la pluie se met à tomber du Roussillon à la Provence l'après-midi, épargnant seulement la côte d'Azur et la Corse.

     

     

    TEMPERATURES

    Le matin, les températures sont contrastées, très douce près de l'Atlantique avec de 9 à 12°C contre 0°C de la plaine d'Alsace aux vallées alpines. L'après-midi, on attend de 4°C en Alsace et sur le Lyonnais où l'air froid résistera à 14°C de la Bretagne à l'Aquitaine sous la douceur océane jusqu'à 18°C en plaine du Roussillon et sur la plaine orientale de la Corse.

  • Le 18.01.2018 : Demain : rafraîchissement, giboulées fréquentes

    Ciel - Nuages - Pluie

     

    C'est un ciel de traîne actif qui concerne la France vendredi avec de fréquentes averses. Seul le sud-est échappe à l'instabilité. Le vent orienté au Nord-ouest apporte de l'air plus frais.

    FRANCE

    Du sud-ouest aux frontières de l'Est, après les pluies du matin, le temps est instable avec des averses dans une ambiance ventée. Il neige à basse altitude des Vosges au Jura, dès 500 mètres d'altitude. Dans le sud-est, le soleil brille facilement avec du vent fort et des rafales supérieures à 100 km/h entre la Balagne et le cap Corse.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, des Pays-de-la-Loire aux côtes normandes, averses et éclaircies se succèdent rapidement tout au long de la journée dans une ambiance ventée.

    Dans le nord-est, on retrouve cette alternance de nuages, d'éclaircies et d'averses qui se produisent essentiellement sous forme de giboulées sur les Hauts-de-France. Dans le Grand-Est, il neige fréquemment sur les Vosges dès 500 mètres.

    En région parisienne et sur la région Centre val-de-Loire, le temps est menaçant tout au long de la journée avec des éclaircies, des nuages menaçants et des averses. Sous les averses, le vent souffle temporairement fort avec des rafales à 70 km/h.

    Sur le Centre-Est, après les pluies du déut de matinée, le temps est instable avec de la neige au-dessus de 500 à 900 mètres du Massif-Central au Jura ainsi que sur les Alpes. En Ardèche et dans la Drôme, le temps est plus sec grâce au mistral.

    Dans le sud-ouest, après les pluies du début de matinée, des averses se succèdent tout au long de la journée. Elles sont ponctuellement fortes et orageuses sur le pays basque.

    Enfin dans le sud-est, le soleil s'impose du Roussillon à la Provence Alpes côte d'Azur avec encore beaucoup de vent entre la Balagne et le cap Corse et des rafales avoisinant les 100 km/h.

     

    TEMPERATURES

    Le matin, il fera entre 1 et 5°C dans le nord et de 3 à 8°C dans le sud. L'après-midi, on attend de 4°C en Alsace à 8°C en Vendée pour le nord du pays et de 5°C sur le Lyonnais à 11°C sur le Midi-toulousain. Les températures afficheront une baisse de 3°C par rapport à ce jeudi mais resteront toujours au-dessus des normales de saison. C'est près de la Méditerranée qu'il fera le plus doux avec 14°C en moyenne jusqu'à 18°C dans l'arrière-pays varois et niçois ainsi que sur les plaines orientales de la Corse par effet de foehn.

    Lire la suite

  • Quel autre nom est utilisé pour les cyclones ?

    Réponse au Quizz en fin de journée demain Jeudi 18.01.2018.

  • Le 17.01.2018 : La Réunion et Maurice : le cyclone Berguitta rétrogradé

    Orage - Tempête

    Le cyclone Berguitta, qui était mardi en catégorie 3 sur 5, est rétrogradé au stade de forte tempête tropicale et se situait ce mercredi à 500 km au nord-est de La Réunion. Dans un premier temps, l'île Maurice subira de plein fouet le passage du cyclone ce mercredi. Voici la dernière actualisation.

    L’océan Indien, notamment le bassin Madagascar – Réunion, est entré dans la saison cyclonique, qui s’étend de novembre à avril, avec un pic d’intensité statistique de janvier à mars. Dans ce contexte, les deux premiers phénomènes se sont formés : après AVA qui avait durement touché Madagascar, un nouveau cyclone, baptisé BERGUITTA se dirige vers l'île Maurice et la Réunion.

     

    Le point de mercredi :

    Le cyclone poursuit sa trajectoire inéxorable vers l'île Maurice, désormais rétrogradé au stade de forte tempête tropicale. Il restera probablement à cette même intensité en touchant la côte orientale de l'ïlle de la Reunion dans la nuit de ce mercredi à jeudi, accostant au niveau de Sainte Rose : les vents pourraient souffler à 130 km/h avec une houle cyclonique de 12 m et d'intenses précipitations.

    Les effets de l'approche du cyclone devraient commencer à se faire sentir sur l'île de la Réunion dès ce mercredi soir, avec le renforcement progressif des vents de secteur sud.

     

    La trajectoire se confirme

    A ce jour, les différentes modélisations numériques envisagent une trajectoire passant au sud-est de la Réunion, mais avec un décalage possible de quelques dizaines de kilomètres vers le nord, ce qui aurait des conséquences très différentes. 

    L'oeil du cyclone passerait donc au sud-est de l'île, sur le littoral entre Tremblet et Saint-Philippe, ce jeudi 18 janvier à 06h TU. Les vents de sud pourraient atteindre 110 à 140 km/h avec une houle de 12 m. Les cumuls pluviométriques devraient atteindre ou dépasser le seuil de 200 mm en 24h, soit ce qu'il tombe en un mois de janvier normal.

    Dans ce contexte, les parties nord et ouest de l'île seraient nettement moins impactées.

    Le cyclone devrait ensuite s'éloigner vers le grand sud dès jeudi soir, pour aller ensuite se perdre dans le sud de l'océan Indien.

     

     

     

    Rappelons que les phénomènes cycloniques sont nettement moins fréquents dans cette partie de l'océan Indien que dans les Antilles, par exemple. Les derniers cyclones à avoir touché la Réunion furent Béjisa (janvier 2014) et Gamède (2007).

  • Le 17.01.2018 : Demain : pluies et vents violents au nord, soleil au sud

    Ciel - Nuages - Pluie

     

    Une tempête balaie les îles britanniques. Elle provoque des vents violents sur le nord de la France avec des pluies. Le sud est à l'écart grâce à des pressions plus élevées, avec du soleil des Pyrénées à la Méditerranée.

     

    FRANCE

    Les vents sont violents le matin sur les Hauts-de-France et le Grand-est et les pluies soutenues au nord de la Loire. Ces pluies s'étendent l'après-midi des Charentes aux Alpes alors qu'un ciel de traîne revient par les côtes de la Manche. Dans le sud, le temps est plus calme avec un soleil généreux des Pyrénées aux régions méditerranéennes.

     

    REGIONS

    Dans le nord-ouest, après le fort coup de vent de la nuit et les pluies de la matinée, le temps devient instable avec des averses sur les régions voisines de la Manche.

    Dans le nord-est, attention aux vents violents en début de matinée qui soufflent jusqu'à 130 km/h sur le Boulonnais et 100 km/h de l'Artois au plateau lorrain. L'après-midi, belles éclaircies et averses alternent sur les Hauts-de-France alors qu'il continue à pleuvoir sur le Grand-Est avec beaucoup de neige sur les Vosges au-dessus de 900 mètres.

    En Île-de-France, le vent souffle fort le matin. Côté ciel, les pluies sont ponctuellement soutenues le matin, puis suivies d'un ciel de traîne avec des éclaircies et des averses l'après-midi.

    Sur le Centre-Est, il pleut au nord d'une ligne Clermont-Ferrand / Lyon / Grenoble toute la journée. Les pluies sont soutenues en Bourgogne Franche-Comté. Il neige abondamment en montagne au-dessus de 1000 mètres. De la Haute-Loire à l'Ardèche jusqu'en Drôme, le temps est plus sec sous un ciel voilé, avec un vent qui souffle assez fort en montagne, jusqu'à 90 km/h.

    Dans le sud-ouest, il pleut toute la journée des Charentes au Limousin alors que les éclaircies s'imposent en direction des Pyrénées le matin, avant que le ciel ne se voile de plus en plus en cours d'après-midi.

    Enfin près de la Méditerranée, le soleil brille facilement malgré l'apparition d'un léger voile de nuages élevés l'après-midi. Le vent faiblit partout, même si des rafales peuvent encore atteindre 100 km/h sur Balagne et les caps corses.

     

    TEMPERATURES

    Le matin, elles sont relativement douces sous les nuages et les pluies du nord avec 6 à 9°C mais plus fraîches au sud en raison des éclaircies nocturnes avec 2 à 6°C. L'après-midi, on attend de 10°C de moyenne au nord à 12°C dans le sud. Les températures seront supérieures de 2 à 3°C aux normales de saison mais en raison du vent qui soufflera de manière sensible, le ressenti ne sera pas agréable sous la pluie.

    Lire la suite

  • Le 17.01.2018 : Tempête DAVID dans la nuit de mercredi à jeudi

    Tempête

     

    Après la tempête FIONN de ce mardi soir, une dépression tempétueuse va circuler très rapidement des Iles Britanniques vers le Danemark entre mercredi et jeudi. C'est dans la nuit de mercredi à jeudi qu'elle circulera au plus près de la France en donnant des vents violents dans l'extrême nord du pays.

    La dépression tempétueuse arrivera sur l'Irlande à la mi-journée de mercredi ; elle traversera ensuite l'Angleterre pour se diriger jeudi en direction des Pays-Bas et du nord de l'Allemagne. En météorolgie, on parle communément d'une "bombe dépressionnaire" étant donné la rapidité de son creusement et de son déplacement.

    Cette "bombe dépressionnaire" a été baptisée tempête DAVID, en vertu de la liste des noms franco-ibérique. 

     

    Tempête des Iles Britanniques au Bénélux

    L'Europe du nord-ouest sera touché de plein fouet par cette dépression tempétueuse avec des vents qui atteindront 100 à 130 km/h dans les terres et jusqu'à 150 km/h sur les côtes exposées. Une forte houle d'ouest déferlera sur les littoraux exposés des Iles Britanniques avec un risque modéré de submersion étant donné les coefficient de marée de l'ordre de 80 (contre 107 au passage d'Eleanor).

     

     

     

    Tempête DAVID sur les départements Nord Pas-de-Calais

    C'est dans la nuit de ce mercredi à jeudi que les conditions météo deviennent très agitées. Les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont en alerte orange pour vents violents. Le vent soufflera fort également des côtes de la Manche à la Belgique. Sur les côtes exposées de la Manche, le vent de sud-ouest soufflera violemment avec des rafales maximales de 100 à 110 km/h et jusqu'à 130 km/h sur le Boulonnais et le détroit du Pas-de-Calais. Dans les terres, c'est sur les Hauts-de-France, que le vent sera le plus violent avec des rafales de 100 à 110 km/h. De la Bretagne au nord-est en passant par l'Ile-de-France, les rafales atteindront 80 à 100 km/h.

    En Bretagne, une forte houle d'ouest à nord-ouest concernera le littoral du Finistère avec des vagues de l'ordre de 5 à 6 mètres et un risque modéré de submersion.

    Après une matinée de jeudi encore très venteuse, les conditions météo se calmeront progressivement l'après-midi avec l'éloignement de la dépression.

    Lire la suite