Le 10.11.2017 Nice. Une trombe agite les réseaux sociaux

Ce jeudi matin au large de Nice, une impressionnante trombe s’est formée à quelques milles du port. Elle a été photographiée par de nombreux internautes.

Une Méditerranée encore chaude, un front de nuages et de pluies qui induit une brutale chute de la température de l’air, et voici les conditions réunies pour la formation de trombes au-dessus de la mer. L’automne est donc une période propice pour l’apparition de ces phénomènes souvent violents (rappelons qu’une trombe est la version marine de la tornade terrestre).

Ça a été le cas ce jeudi matin, au large de Nice. Bien visible, cet impressionnant vortex a été photographié et partagé sur les réseaux sociaux par de nombreux Niçois.

Nice une trombe fait fumer les reseaux sociaux 0

 

De nombreuses trombes ont d’ailleurs été signalées ces derniers jours sur les côtes méditerranéennes, en Grèce, sur la Côte d’Azur mais aussi en Corse

Ces tourbillons qui s’étendent du front nuageux jusqu’à la surface de l’eau, dont la violence est matérialisée par ce qu’on appelle le « buisson » (la base de la trombe, mélange d’air et d’embruns soufflés par le vent), peuvent durer jusqu’à une trentaine de minutes.​

Réputées moins puissantes que leurs cousines terrestres, les trombes peuvent tout de même générer des vents de plus de 200 km/h. Inutile, donc, de recommander la plus grande prudence, que ce soit e mer ou sur le littoral à l’approche d’un tel phénomène.

Notez que l’on peut aussi en observer en Manche. En août 2016, quatre trombes avaient ainsi été observées dans la baie du Mont-Saint-Michel, entre Chausey et Granville.

Sachez enfin qu’une trombe peut parfaitement se transformer en tornade en touchant la côte.​

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×