Rechercher

Ce disque protoplanétaire qui intrigue les astronomes

Dans la constellation d'Orion, trois astres ont arraché un anneau au disque de matière qui les entoure. Celui-ci pourrait bien abriter de singulières planètes…


À quelque 1 300 années-lumière de la Terre, dans la constellation d'Orion, une équipe scientifique internationale a découvert un système inédit de trois étoiles flanquées d'un disque protoplanétaire complètement déformé. Celui-ci est déchiré de telle sorte qu'il a engendré un anneau incliné entre lui et ses astres. Imaginez un large cerceau et un autre plus mince placé à l'intérieur. À présent, faites pivoter ce dernier de manière à ce qu'il ne soit plus du tout dans le même plan que l'autre. Vous aurez une idée de ce à quoi ressemble le disque de GW Orionis : nouvelle pièce de choix pour cabinet de curiosités astronomiques.


Quant aux trois étoiles constituant le cœur du système, les astronomes, qui les ont observées pendant plus de onze ans à l'aide des instruments Amber et Gravity montés sur le Very Large Telescope de l'Observatoire européen austral (ESO) au Chili, se sont aperçus qu'aucune n'orbitait dans le même plan : leurs orbites n'étant d'ailleurs alignées ni les unes avec les autres, ni avec le disque protoplanétaire. Après avoir déduit la forme tridimensionnelle de ce disque ainsi que celle du fameux anneau grâce à l'instrument Sphere de l'ESO, l'équipe impliquant des chercheurs français a utilisé la simulation numérique pour comprendre comment le disque avait pu être scindé de la sorte. Des travaux tout juste publiés dans la revue Science qui montrent, pour la première fois, que les attractions gravitationnelles conflictuelles exercées par les trois astres du système pourraient tout à fait être à l'origine de ce déchirement.



Nouveaux mondes Mais ce n'est pas tout, car les chercheurs estiment aussi que l'anneau intérieur contient l'équivalent de 30 masses terrestres en poussière, autrement dit de quoi permettre la formation d'exoplanètes en son sein ! Des planètes dont les orbites autour de leurs étoiles seraient nécessairement, elles aussi, très inclinées. Or, sachant que plus de la moitié des étoiles possèdent un, voire plusieurs compagnons, ce type d'exoplanète pourrait ne pas être rares. Cette toute nouvelle famille de corps à découvrir, qui évoque la célèbre fictive planète Tatooine de la série culte Star Wars, est un nouvel exemple de l'infinie diversité des mondes qui existent dans notre Univers.


Source : https://www.lepoint.fr/astronomie/ce-disque-protoplanetaire-qui-intrigue-les-astronomes-05-09-2020-2390444_1925.php#

22 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0