Rechercher
  • angélique VAURY

COMPRENDRE ET PRÉVOIR LES PHÉNOMÈNES MÉTÉO


Qu’est-ce que la météorologie? La météorologie repose sur l’observation des gaz de l’atmosphère, de leurs changements d’état et de leurs mouvements. Pour réaliser des prévisions météorologiques, il faut mesurer la pression, relever la température, évaluer l’hygrométrie et étudier le vent.


Comment mesure-t-on la pression ? La pression correspond aux variations du poids de l’air en un lieu et une altitude donnés. La pression est un indicateur de l’évolution du temps : au-dessous de 1 015 hPa, il s’agit d’une dépression, le temps est humide ; au-dessus de 1 015 hPa, il s’agit d’un anticyclone, le temps est beau et sec. Le poids de l’air s’exprime en hectopascal (hPa), bien que l’échelle au mercure (mmHg) figure encore sur les appareils mécaniques. L’instrument de mesure de la pression atmosphérique est le baromètre. Il existe deux types de baromètres : le baromètre à liquide ou baromètre de Torricelli, qui est basé sur l’équilibre des forces entre le poids de l’air et celui du mercure, et le baromètre anéroïde qui fonctionne grâce aux déformations élastiques d’une ou de plusieurs capsules sous l’influence du vide. Il existe également des baromètres enregistreurs qui inscrivent sur une feuille les variations de pression hebdomadaires et des baromètres électroniques qui mémorisent les pressions à des périodes définies.

Comment interpréter les variations de pression ?

Plus que la valeur de la pression atmosphérique, ce sont les variations de pression qui vous permettront de prévoir le temps : une pression constante est signe de beau temps ; une hausse rapide de la pression après un temps instable n’indique qu’une amélioration passagère ; et une forte pression n’entraîne pas forcément un temps ensoleillé, cela donne uniquement la tendance pour 24 heures.


Comment mesure-t-on la température ? Elle dépend de l’exposition au rayonnement solaire qui entraîne des changements d’état des masses d’air et des masses d’eau. L’unité de mesure officielle est le degré Celsius : au niveau de la mer, à O°C, la glace fond et à 100°C, l’eau bout. Il existe trois instruments de mesure de la température : le thermomètre qui mesure la température à un instant t, le thermographe qui donne une courbe d’évolution de la température et le thermo mini-maxi qui évalue l’amplitude thermique. Il existe trois types de thermomètres : le thermomètre à liquide, le thermomètre à aiguille fonctionnant grâce à un ressort et le thermomètre électronique utilisant les propriétés électriques des métaux et permettant de relever la température simultanément dans des lieux différents. Le thermomètre, étalonné en usine, ne nécessite aucun réglage. Pour bien mesurer la température, installez sur du gazon, à 1,50 m du sol, un abri blanc, bien ventilé, disposant d’une ouverture au nord.


Comment mesurer l’hygrométrie ? Il s’agit de la quantité d’eau contenue dans l’air. Elle s’exprime en pourcentage d’humidité. Au-dessus de 60 %, l’air est trop humide ; au-dessous de 40 %, l’air est trop sec. Le taux d’humidité de l’air se mesure à l’aide d’un hygromètre. La plupart des hygromètres sont basés sur l’action de deux métaux hygroscopiques qui se dilatent ou se rétrécissent sous l’influence de l’humidité. Les hygromètres les plus précis sont ceux qui fonctionnent grâce à un cheveu naturel ou synthétique. L’hygromètre est un instrument qui demande des réglages réguliers. Pour l’étalonner, enveloppez-le dans un linge humide (trempé dans l’eau chaude et bien essoré), puis attendez 30 minutes. Ensuite, à l’aide d’un petit tournevis plat, poussez la patte du support en laiton au dos de l’instrument et réglez l’aiguille sur 95 %. Pour garantir le bon fonctionnement de votre hygromètre, évitez de le disposer à proximité d’une source de chaleur ou d’une source d’eau.


Comment étudier le vent ? Le vent correspond au mouvement horizontal de l’air résultant de la répartition des pressions atmosphériques à la surface du globe. Le vent est caractérisé par sa vitesse et sa direction. L’unité de mesure officielle de la vitesse du vent est le mètre par seconde mais son évaluation en kilomètre par heure est plus parlante. Les marins expriment la vitesse du vent en nœuds et ont recours à l’échelle de Beaufort. La vitesse du vent se mesure à l’aide d’un anémomètre : un axe relié à un compte-tours indique le chemin parcouru par le vent en un temps déterminé. Quant à la direction du vent, elle est indiquée par la girouette : la girouette est une plaque de métal qui, en tournant autour d’un axe vertical, indique par son orientation d’où vient le vent. Comment bien mesurer la vitesse et la direction du vent ? Pour éviter que le vent ne rencontre des obstacles, installez les instruments sur le toit de votre maison.


Source : https://www.natureetdecouvertes.com/bien-choisir/comprendre-et-prevoir-les-phenomenes-meteo


0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon