Rechercher

ESPACE : UNE LUMIÈRE VERTE OBSERVÉE AUTOUR DE MARS

Une découverte importante. Une lueur verte a été détectée par un instrument belge dans l'atmosphère entourant la planète Mars, a annoncé lundi 15 juin l’Institut royal d’aéronomie spatiale de Belgique (IASB). C'est la première fois qu'une telle émission de lumière est observée dans une autre atmosphère que celle de la Terre, où l'on retrouve ce phénomène avec les aurores boréales. Mais son existence sur Mars était prédite par les scientifiques depuis une quarantaine d'années. Cette lueur du jour verte sur la planète rouge, détectée à 80 et 120 km d'altitude par l'instrument NOMAD, qui se trouve à bord du satellite ExoMars Trace Gas Orbiter de l'Agence spatiale européenne (ESA), est le résultat de l'interaction entre le rayonnement du soleil et le dioxyde de carbone, principal constituant de l'atmosphère de Mars. Sur Terre, cette lumière verte, très faible, est parfois captée par les astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS), ce qui donne à chaque fois des images impressionnantes. Dans le cas de la découverte de cette lueur sur Mars, publiée dans la revue Nature Astronomy, aucune photo n'a été dévoilée, cette lumière ayant été détectée avec un spectromètre et non avec une caméra.


Cette lueur du jour verte sur la planète rouge, détectée à 80 et 120 km d'altitude par l'instrument NOMAD, qui se trouve à bord du satellite ExoMars Trace Gas Orbiter de l'Agence spatiale européenne (ESA), est le résultat de l'interaction entre le rayonnement du soleil et le dioxyde de carbone, principal constituant de l'atmosphère de Mars. Sur Terre, cette lumière verte, très faible, est parfois captée par les astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS), ce qui donne à chaque fois des images impressionnantes. Dans le cas de la découverte de cette lueur sur Mars, publiée dans la revue Nature Astronomy, aucune photo n'a été dévoilée, cette lumière ayant été détectée avec un spectromètre et non avec une caméra.



UTILE EN VUE DE LA MISSION EXOMARS 2022 «C’est une très belle découverte. Dans notre milieu, elle aura du retentissement. Certains ont déjà cherché sur Vénus, et n’ont jamais trouvé», s’est félicitée auprès de la RTBF Ann Carine Vandaele, chercheuse principale du projet NOMAD. En effet, elle va permettre d'en savoir plus sur les propriétés de l'atmosphère de Mars. Ce qui sera «particulièrement important pour les missions à venir», selon Håkan Svedhem, scientifique participant au projet ExoMars Trace Gas Orbiter, notamment pour «la mission ExoMars 2022, qui consistera à envoyer un robot mobile et une plate-forme de surface pour explorer la surface de la planète rouge», poursuit le chercheur, cité dans un communiqué de l'ESA. Une mission qui aurait dû décoller cet été mais qui a été reportée de deux ans, à cause de différents problèmes techniques et retards dans la phase de préparation.


Source : https://www.cnews.fr/france/2020-06-16/espace-une-lumiere-verte-observee-autour-de-mars-968276

0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon