Rechercher

Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?

Pendant environ 35 ans, Einstein a cherché une théorie unifiée de la matière, de l'espace-temps, de la force de gravitation avec la force électromagnétique, également en mesure d'expliquer les phénomènes quantiques. Depuis presque 50 ans, cette quête aux implications philosophiques profondes a été reprise. Dans son dernier ouvrage, le célèbre astrophysicien Jean-Pierre Luminet nous parle des sept chemins explorés à ce sujet pour atteindre le Graal d'une théorie quantique de la gravitation.


La ré-ouverture des librairies est prévue alors profitez-en pour acquérir L'écume de l'espace-temps, de Jean-Pierre Luminet, paru en octobre 2020 aux éditions Odile Jacob. Comme l'explique la vidéo ci-dessous, « le livre traite de la gravitation quantique et de ses différentes approches pour tenter de résoudre un certain nombre de difficultés de la physique actuelle : unifier la relativité générale et la mécanique quantique, éliminer les singularités gravitationnelles, comprendre la nature de la matière noire et l'énergie sombre, le paradoxe de l'information lié aux trous noirs, le rôle du vide quantique, le multivers, l'avant Big Bang, etc. Les sept approches discutées sont la gravité quantique à boucles, la théorie des cordes, la géométrie non-commutative, les ensembles causaux, la gravité à sécurité asymptotique, les triangulations dynamiques causales et la gravité émergente. À part les deux premières, aucune n'avait jusqu'à présent fait l'objet d'une divulgation pour le grand public ».


On doit l'ouvrage à une personnalité bien connue des passionnés de la physique des trous noirs et des univers chiffonnés qu'ils vont tout de suite reconnaître alors qu'il le présente lui-même. Pour ceux qui ont le temps et la volonté d'en savoir plus après cette vidéo, voici de quoi mettre l'ouvrage un peu en perspective et même d'en découvrir certaines parties en attendant la levée partielle du second confinement de l'année 2020.


La philosophie naturelle, une clé fondamentale de la philosophie Pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Quelle est la place de l'Homme dans la nature ? Ces questions sont philosophiques et elles étaient l'objet des réflexions des penseurs grecs, qu'ils soient présocratiques ou non, mais également et peut-être même surtout des rishis védiques de l'Inde à qui l'on doit les Upanishads. Toutefois, les Grecs semblent avoir été les premiers à comprendre qu'il fallait, pour espérer résoudre ces questions, combiner la vision intuitive à priori de l'esprit humain, stimulée et inspirée par l'expérience poétique des phénomènes naturels, avec le mysticisme et les exigences de la pensée rationnelle et mathématique, tout aussi à priori, cherchant une partie des réponses via la partie de la philosophie que l'on appelait encore du temps de Newton la philosophie naturelle.


Le cosmologiste Andrei Linde a même spéculé sur une éventuelle unification non seulement de la matière avec l'espace-temps de la gravitation quantique mais aussi une unification ultime avec une physique de l'esprit encore à découvrir (voir à la fin de son livre Particle Physics and Inflationary Cosmology p. 230-232 ).



Il est intéressant de rapprocher les idées de Linde à ce sujet avec les spéculations du prix Nobel de physique Roger Penrose en ce qui concerne une théorie de la conscience, cette dernière faisant intervenir des effets de gravitation quantique au niveau notamment de ce que les physiciens appellent la structure en écume de l'espace-temps depuis le célèbre physicien John Wheeler. On sait que Pauli était lui aussi intensément préoccupé par une théorie unifiant l'esprit et la matière.


Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/cosmologie-gravite-quantique-ecume-espace-temps-cle-big-bang-vivant-27786/

13 vues0 commentaire
CALENDRIER 2021.PNG
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0