Rechercher

L'origine de l'eau sur Mars serait plus complexe que celle de la Terre

L'étude des isotopes de l'hydrogène dans les météorites martiennes renseigne sur l'origine de son eau. Il semble maintenant que cette origine soit plus complexe que dans le cas de la Terre et cela pose des contraintes sur les modèles de la formation et de l'évolution de la Planète rouge.



Nous savons bien que l'eau sur Terre est essentielle à la vie telle que nous la connaissons et il est donc logique que dans son entreprise millénaire pour percer les secrets de son origine, l'Humanité se soit finalement dotée des outils scientifiques lui permettant d'étudier l'origine de l'eau de la Planète bleue. Avec l'avènement de l'ère spatiale, la planétologie comparée a pu naître et ce problème s'est plus généralement inscrit dans celui de l'origine des planètes du Système solaire. Il est devenu alors clair que pour comprendre l'origine de la vie sur Terre et sa place dans le cosmos observable, on pouvait se tourner vers l'étude de la Planète rouge, car là aussi de la vie pouvait être apparue. Les images transmises à la Terre par les sondes de sa noosphère montraient d'ailleurs des traces de l'écoulement d'importantes quantités d'eau au début de l'histoire de Mars et les robots arpentant son sol n'ont fait que confirmer la présence d'eau, encore aujourd'hui, sur cette planète. L'étude de l'origine de l'eau sur Mars pouvait donc être riche d'enseignements pour comprendre celle de la Terre et si des traces de vies, passées ou actuelles, pouvaient être découvertes, ce serait certainement une révolution pour l'exobiologie mais aussi nos conceptions philosophiques sur la place de l'Homme dans l'Univers. Un des plus puissants outils pour accomplir cette quête est la cosmochimie, elle-même héritière de la géochimie terrestre. L'étude des météorites y est très importante car elles sont des mémoires de l'histoire du Système solaire et des échantillons naturellement présents sur Terre des astéroïdes et même de la Lune et de Mars. Météorites et astéroïdes posent des contraintes sur la formation des planètes rocheuses car nous savons qu'elles sont formées par accrétion de ces matériaux qui sont nés à différents endroits dans le disque protoplanétaire à l'origine des planètes. Or, il existait dans ce disque un gradient thermique et aussi un gradient chimique qui imposaient des compositions différentes pour la naissance des petits corps célestes en fonction de leur distance au jeune Soleil qui vont ensuite servir de briques pour la fabrication des planètes. On sait ainsi que la Terre s'est probablement formée à partir de corps célestes dont la composition était similaire aux météorites connues sous le nom de chondrites à enstatite et que son eau a probablement été apportée, pour l'essentiel, par des astéroïdes et pas par des comètes. Mais qu'en est-il pour Mars ? Comment s'est-elle vraiment formée, a-t-elle subi une collision majeure comme ce fut le cas pour la Terre avec Théia, collision qui fut à l'origine de la Lune ? D'où vient son eau ?


Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/planete-mars-origine-eau-mars-serait-plus-complexe-celle-terre-80317/

0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon