Rechercher

La comète Neowise est au plus près de la Terre aujourd'hui ! Comment l'observer ?

Ces prochains jours, la comète Neowise continue d'être visible dans la Grande Ourse après le coucher du Soleil. Le 23 juillet, elle atteindra le point de son orbite le plus proche de la Terre. Voici nos conseils pour ne rien manquer de ce rare et magnifique spectacle dans le ciel d'été.


Dernières nouvelles de la comète Neowise que l'on peut admirer le soir dans la constellation de la Grande Ourse. Ce jeudi 23 juillet, la comète C/2020 F3, alias la comète Neowise, désormais l'événement cosmique de cet été, sera au plus près de la Terre. Aucun risque de collision avec notre Planète car l'astre de glace et de poussière, dont la taille est estimée par la Nasa à quelque cinq kilomètres de diamètre, passera alors à... 103 millions de kilomètres. C'est autant que la distance qui sépare Vénus du Soleil. Et sa lumière met presque six minutes pour pénétrer nos pupilles. Découverte il y a quelques semaines seulement, le 27 mars, cette comète impromptue qui porte le nom de la nouvelle mission du télescope spatial Wise, Neowise (Near-Earth Object Wide-field Infrared Survey Explorer) crée l'évènement et l'enchantement tous les soirs de juillet, une heure après le coucher du Soleil.


Comment observer la comète Neowise dans la Grande Ourse ? Pour la trouver, c'est assez simple en ce moment. Tournez-vous vers l'horizon nord-ouest vers 22 h, tandis que les premières étoiles commencent à être visibles, et recherchez dans cette direction la célèbre astérisque de la Grande Casserole, composée des sept étoiles les plus brillantes de la Grande Ourse. Selon la date (voir carte ci-dessous), on l'aperçoit entre les pattes de l'Ourse ou bien devant des étoiles des pattes arrières. Fin juillet, Neowise se précipite vers la Chevelure de Bérénice, touffe d'étoiles au dessus de la Queue du Lion, et en dessous du Bouvier et de la brillante Arcturus.



Conseil précieux pour réussir l'observation, privilégiez un site à la campagne avec un horizon dégagé et un minimum de pollution lumineuse. Et ce n'est qu'après 10 à 20 minutes dans la nuit, le temps que vos yeux s'habituent à l'obscurité, que vous pourrez distinguer avec plus de facilité des myriades d'étoiles de deuxième grandeur et des objets d'aspects flous et laiteux comme Neowise. Composée d'une chevelure, la coma, qui peut mesurer jusqu'à un million de kilomètres de diamètre, de deux queues -- l'une de poussière et l'autre de plasma étendue sur des millions de kilomètres --, une comète est par définition difficile à discerner. En dégazant, son noyau s'entoure d'un beau et lumineux manteaux de gaz. À l'œil nu, on peut deviner sa forme allongée typique. Agrandie dans une paire de jumelles, ou une lunette, on peut admirer sa queue bifide et son noyau, enfin sa chevelure de gaz.


Bien que son éclat diminue -- et c'est bien normal maintenant qu'elle s'éloigne du Soleil --, Neowise continue d'être visible à l'œil nu. Après avoir culminé à la magnitude 1 autour du 1er juillet, période de sa plus grande proximité avec le Soleil (le périhélie était le 3 juillet à 43 millions de kilomètres), elle est descendue maintenant à la magnitude 2-3. Quand on sait que la limite de visibilité à l'œil nu est la magnitude 6, dans de très bonnes conditions d'observations, c'est donc très satisfaisant. La comète a encore de beaux de jours de luminosité devant elle, et on devrait continuer de l'admirer sans difficulté début août. Avant qu'elle ne sombre dans les ténèbres des confins du Système solaire d'où elle est originaire.


Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-comete-neowise-plus-pres-terre-aujourdhui-observer-81591/?utm_source=pushB&utm_medium=sciences&utm_campaign=push

6 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0