Rechercher

La NASA surveille une anomalie dans le champ magnétique terrestre qui menace les satellites et l'ISS

L'armure géomagnétique de la Terre a une faille, et elle s'agrandit. Ce point faible du champ magnétique de notre planète est situé au-dessus du sud de l'océan Atlantique, entre l'Amérique du Sud et le sud de l'Afrique. Depuis 2014, la brèche s'est agrandie et a commencé à se séparer, tout en s'affaiblissant. Pour les gens sur Terre, il n'y a pas lieu de s'inquiéter : le champ protège toujours la planète contre le rayonnement solaire mortel. Mais l'anomalie de l'Atlantique Sud (SAA), comme on l'appelle à juste titre, affecte les vaisseaux spatiaux, la Station spatiale internationale (ISS) et les satellites en orbite basse qui traversent la région. En effet, les quantités élevées de particules solaires chargées qui s'y infiltrent peuvent provoquer des dysfonctionnements dans les ordinateurs et les circuits. C'est pourquoi les scientifiques de la NASA suivent ce point faible, a annoncé l'agence lundi. "Ces particules peuvent faire des ravages sur les instruments des satellites, il est donc bon de suivre l'anomalie de l'Atlantique Sud, et surtout son évolution, afin de pouvoir prendre des mesures préventives", a déclaré Terence Sabaka, un géophysicien de la NASA, à NBC News. Les chercheurs utilisent un ensemble de trois satellites, surnommés collectivement Swarm, pour suivre l'évolution du champ magnétique terrestre.


Le point faible se développe et se fissure Certaines études suggèrent que la superficie totale de la SAA a quadruplé au cours des 200 dernières années, et que la SAA continue de s'étendre d'année en année. Au cours des cinq dernières années environ, l'anomalie pourrait s'être divisée en deux, selon les scientifiques de la NASA et de l'Agence spatiale européenne (ESA) : une zone de faiblesse magnétique s'est développée au-dessus de l'océan au sud-ouest de l'Afrique, tandis qu'une autre se trouve à l'est de l'Amérique du Sud.


La Terre est entourée d'une bulle magnétique géante appelée magnétosphère, qui dévie les particules chargées du Soleil. NASA

La SAA s'est également affaiblie de 8 % depuis 1970. Cela reflète ce qui arrive au champ magnétique terrestre dans son ensemble : Le champ a perdu environ 9 % de sa force en moyenne au cours des 200 dernières années, selon l'ESA.


Le point faible est un problème pour les satellites et la Station spatiale Un champ plus faible permet à davantage de particules chargées provenant du vent solaire de traverser le bouclier protecteur de la Terre. En général, le champ magnétique repousse ces particules ou les piège dans des zones appelées ceintures de Van Allen, qui mettent les particules en suspension à 400 miles (environ 644 kilomètres) au-dessus de la surface de la planète.


Source :https://www.businessinsider.fr/la-nasa-surveille-une-anomalie-dans-le-champ-magnetique-terrestre-qui-menace-les-satellites-et-liss-185279

32 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0