Rechercher

La première sonde à frôler le Soleil dévoile les mystères de notre étoile

Partie il y a un an à la découverte du Soleil, un des derniers endroits inexplorés du système solaire, la sonde spatiale Parker Solar Probe a révélé ses premières observations. En s'approchant de l'ardente couronne de notre étoile, la couche la plus externe de son atmosphère, la sonde y a découvert « un monde étonnamment chaotique ».

Tel Icare, Parker Solar Probe s'est approché au plus près du Soleil. Sauf que contrairement au personnage de la mythologie grecque, dont la cire des ailes a fini par fondre, provoquant une chute fatale, la sonde spatiale de la Nasa est équipée d'un bouclier thermique très épais et a pu observer notre étoile sans encombre. Ses premières observations ont été publiées cette semaine au sein de quatre études, dans la revue Nature, et dévoilent un monde que les scientifiques qualifient d'« étonnamment chaotique ».

Lancée en 2018 à l'assaut des mystères du soleil, la sonde Parker a pour objectif de percer deux mystères : pourquoi la couronne solaire est plus chaude que sa surface ? Et quels sont les secrets de la production du vent solaire ?

Le vaisseau de la Nasa a achevé seulement trois de ses 24 survols prévus jusqu'à la fin de la mission, mais, déjà, les premières données recueillies épatent les scientifiques. « Nous avons trouvé des choses que nous n'attendions pas du tout ! », a réagi Matthieu Berthomier, du laboratoire français de physique des plasmas, coauteur des travaux.

Le mystère de la couronne solaire

La couronne solaire est la couche la plus externe de l'atmosphère du Soleil. C'est elle que l'on voit apparaître autour du disque noir de la Lune lors d'une éclipse solaire. Cette couronne est curieusement 200 fois plus chaude que la surface de l'astre.

Alors que généralement la température diminue lorsque l'on s'éloigne d'une source de chaleur, dans le cas du soleil, la température à sa surface est de 5.800 degrés Kelvin et flambe à plus d'un million de degrés kelvin dans sa couronne, qui s'étend sur près de dix millions de kilomètres.

Source : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/la-premiere-sonde-a-froler-le-soleil-devoile-les-mysteres-de-notre-etoile-1154531

65 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0