Rechercher

Les premières et sublimes images de l’Univers passé aux rayons X

On doit cette prouesse au téléscope allemand eRosita. Des données inestimables pour mieux comprendre l’évolution de l’Univers.

Sur ce cliché, l’amas A3391 est en train d’interagir avec l’amas double A3395. Il semblerait qu’une bande de gaz relie les deux, conformément aux prédictions des modèles cosmologiques. T. Reiprich (University of Bonn), M. Ramos-Ceja (MPE), D. Eckert (University of Geneva), F. Pacaud (University of Bonn),, J. Sanders (MPE), N. Ota (University of Bonn), E. Bulbul (MPE), V. Ghirardini (MPE), MPE / IKI

Nous ne percevons avec nos yeux qu’une infime partie de la diversité lumineuse du monde. Une minuscule poignée de longueurs d’onde allant du rouge au violet. C’est parfaitement adapté au pic de luminosité du Soleil (ce qui explique qu’il soit si aveuglant), mais insuffisant pour épuiser toute la richesse du cosmos. Les ondes radio, micro-ondes et infrarouges d’un côté, ultraviolettes, X et gamma de l’autre, permettent de dévoiler toute une variété de phénomènes, des plus froids aux plus énergétiques.

En l’occurrence, c’est d’un télescope à rayons X que nous allons parler ici. Fabriqué par l’Allemagne, eRosita est installé sur le satellite russe Spektr-RG, parti s’installer en juillet autour d’un point d’équilibre gravitationnel à 1,5 million de km de la Terre.

Source : https://www.lefigaro.fr/sciences/les-premieres-et-sublimes-images-de-l-univers-passe-aux-rayons-x-20191024

20 vues0 commentaire
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0