Rechercher

Les trous noirs supermassifs façonnent les galaxies qui les abritent

Des modèles faisant intervenir des vents de gaz ionisés, produits par les disques d'accrétion autour des trous noirs supermassifs des galaxies et entrant en collision avec le milieu interstellaire, viennent de recevoir une confirmation après huit années d'observations dans le domaine des rayons X par le satellite XMM Newton de l'ESA.

Ils éclairent la coévolution entre trous noirs supermassifs et galaxies.

Le début des années 1960 est marqué par deux découvertes étonnantes et mystérieuses pour les astrophysiciens de l'époque. Découvertes dont ils allaient comprendre les liens étroits au cours des décennies qui allaient suivre. La première date de juin 1962 et elle commence avec le lancement d'une fusée Aerobee 150 destinée à observer indirectement le rayonnement X du Soleil réfléchi par la Lune pendant quelques heures dans l'espace avant qu'elle ne retombe sur Terre. C'est une étape décisive de l'astronomie X que l'on considère souvent comme sa date de naissance en fait, bien que les premières observations la concernant soient antérieures.

Les astrophysiciens vont constater, à leur grande surprise, que le Soleil n'est pas la seule source importante de rayons X avec la mise en évidence de la première source en dehors du Système solaire, observée dans la constellation du Scorpion : Sco X-1. Un fond diffus de rayons X, venant donc de toutes les directions, est aussi révélé à ce moment-là. C'est un premier succès à l'époque pour le groupe du prix Nobel de physique italo-états-unien Riccardo Giacconi (décédé le 9 décembre 2018 à l'âge de 87 ans). Ce succès sera suivi d'un autre en 1970 avec le lancement du satellite Uhuru. Il va permettre en quelques années la réalisation de la première carte de la voûte céleste en rayons X et la découverte, ou l'étude plus précise, de plusieurs centaines de sources dont certaines sont devenues célèbres comme Centaurus X-3, le premier pulsar X découvert et Cygnus X-1, le premier candidat au titre de trous noirs.

En savoir plus

Source : https://www.futura-sciences.com/alternative/amp/actualite/2316/

0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon