Rechercher

Première image d'un trou noir : voici un cliché encore plus détaillé !

La première image d'un trou noir, prise en 2019 grâce à un effort mondial, a été mise à jour après des recherches sur les champs magnétiques extrêmes autour de l'objet monstrueux.


Depuis sa découverte, la galaxie Messier 87 (également appelée M87) a intrigué les scientifiques : ses premières images montraient un jet d'énergie et de matière en cours de lancement, à une distance de 5000 années-lumière, soit près de 50 quadrillions de kilomètres ! L'origine de ce jet aux proportions galactiques ne pouvait être que quelque chose d'extraordinaire. Pour comprendre le phénomène, en 2017, une collaboration internationale de plus de 300 chercheurs a coordonné 11 radiotélescopes dans le monde pour observer le centre de la galaxie M87. Le télescope conjoint résultant a été surnommé le télescope Event Horizon (EHT).


Le résultat de cet effort international, lancé en 2019, a donc été cette première image d'un trou noir : un monstre aux proportions qu'aucun être humain ne peut même imaginer, avec une masse équivalente à des milliards de soleils et le diamètre de dizaines de systèmes solaires.


Or, une nouvelle analyse des données collectées par l'EHT a révélé que la lumière du disque autour du trou noir est partiellement polarisée. En pratique, cela signifie que les chercheurs peuvent, pour la première fois, cartographier le champ magnétique autour d'un trou noir.


Le magnétisme intense est le résultat de la grande quantité de gaz chaud circulant autour du trou noir. Au fur et à mesure que les particules chargées tournent, elles renforcent le champ magnétique, qui devient si intense qu'il n'est pas emporté par le gaz. Ce champ magnétique peut être si fort qu'il est capable de pousser de la matière qui serait autrement engloutie par le trou noir. Le résultat est le flux gigantesque de matière et d'énergie qui est éjecté de la galaxie presque comme un projecteur.


Au cours de la recherche, le plus gros travail des scientifiques a été de filtrer les données de lumière polarisée, qui ne représentent qu'une petite partie du total capturé, en plus de les séparer des interférences introduites par l'atmosphère terrestre et les instruments de mesure dans le signal de 11 différents télescopes.


Il reste encore de nombreuses questions ouvertes, mais les résultats de l'étude sont le signe que les champs magnétiques jouent un rôle actif dans la croissance des trous noirs et dans la formation de jets massifs comme celui observé dans la galaxie M87. Les observations futures aideront à répondre aux questions ouvertes et à obtenir des images de plus en plus détaillées.

L'étude des trous noirs est fondamentale pour comprendre non seulement les dangers de l'univers, mais aussi le fonctionnement de la gravité et de la relativité générale. De nouvelles connaissances qui sont ensuite appliquées, par exemple, pour corriger les satellites de positionnement global (GPS), afin de les rendre plus exact.


Source : https://www.tameteo.com/actualites/science/premiere-image-d-un-trou-noir-voici-un-cliche-encore-plus-detaille.html

20 vues0 commentaire
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0