Rechercher

Sciences : L’Observatoire de Haute-Provence encore en pointe…

Astronomie : Une nouvelle découverte majeure mondiale avec le concours de l’Observatoire de Haute-Provence.


Encore une belle découverte à laquelle a pris une part fort importante l’Observatoire de Haute-Provence (OHP, OSU Institut Pythéas du CNRS) sis à Saint-Michel l’Observatoire.(Alpes-de-Haute-Provence). Après l’annonce de la découverte de la première exo planète en 1995 par Michel Mayor et Didier Queloz (de l'Observatoire de Genève) avec l’aide du spectrographe Elodie de l’OHP (deux astronomes qui sont devenus depuis Prix Nobel de physique 2019) et il y a quelques mois d’une « super-Terre » à 8 millions d’années-lumière, voilà en ce moment où pour s’évader d’un quotidien bien gris il fait bon regarder vers les étoiles et l’avenir une nouvelle découverte au crédit entre autres acteurs de l’OHP. Observée par le spectrographe Sophie (la descendance directe d’Elodie) HD 158259 est une étoile de la constellation du dragon à la limite de la détection à l’œil nu. En analysant trois cent mesures prises au cours de ces sept dernières années, une équipe internationale, dont des chercheurs de l’Université de Genève a découvert que l’étoile HD 158259 est entourée de six planètes, une «super-Terre» et cinq «mini-Neptunes», dans une configuration orbitale exceptionnellement régulière. Ces résultats, à lire dans la revue « Astronomy & Astrophysics », donnent des indices importants sur la formation de ce système planétaire singulier. La planète la plus proche de HD 158259 et les cinq planètes plus éloignées présentent respectivement des masses de deux et six fois celle de la Terre. De plus, ce système est compact : la planète la plus éloignée de son étoile en est près de trois fois plus proche que Mercure ne l’est du Soleil. Le transit de la planète la plus proche a été observé, quant à lui, par le télescope spatial TESS de la NASA, qui a mesuré une baisse de luminosité lorsque la planète est passée devant son étoile. Une fois encore, l’Observatoire de Haute-Provence et ses équipes autour du directeur Auguste le Van Suu joue en première division dans le domaine mondial de la recherche. Et plus que jamais le village de Saint-Michel a la tête tournée vers les étoiles !


Source : http://www.hauteprovenceinfo.com/article-31407-sciences-l-observatoire-de-haute-provence-encore-en-pointe.html?fbclid=IwAR352Qgbyr9hxID6COuvwsNCocFtKBXSGtyDs-BIIa5G2YhE4HPqZKlgrBI

0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon