Rechercher

Trois ouragans et deux tempêtes tropicales sur une même image satellite : un fait rarissime

La saison cyclonique bat son plein et elle est exceptionnelle. Actuellement quatre systèmes évoluent en même temps dans l’Atlantique et un dans le Pacifique.


L’image est très rare : les satellites américains Goes-16 et Goes-17 ont capturé les images de trois ouragans et deux tempêtes tropicales simultanés, dont quatre dans l’Atlantique. Les spécialistes l’avaient annoncé dès le mois d’août : la saison cyclonique, qui s’étend officiellement du 1er juin au 30 novembre, s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle dans l’Atlantique en cette invraisemblable année 2020. Au point que l’ONU, qui baptise les tempêtes tropicales, est en passe de se trouver à court de prénoms, pour la deuxième fois seulement de l’histoire.


Autant de cyclones à cette date, du jamais vu Parfaite illustration de cette situation : actuellement quatre "monstres" évoluent en même temps dans l’Atlantique : les ouragans Paulette, Sally et Teddy, ainsi que la tempête tropicale Vicky. À ces quatre systèmes, s’ajoute la tempête tropicale Karina, qui évolue, elle, dans le Pacifique Est. Selon les spécialistes, c’est la deuxième fois seulement qu’autant de systèmes cycloniques sont actifs au même moment dans ces bassins. Le cœur de la saison cyclonique dans l’Atlantique est atteint statistiquement le 10 septembre. Cinq jours à peine après cette date, jamais autant de systèmes n’avaient été nommés depuis le début des relevés. Au point que la saison 2020 pourrait dépasser, en termes de nombre de cyclones nommés, la saison 2005, à ce jour la plus active de l’histoire. Lors de cette saison record, 28 tempêtes avaient été baptisées, dont 15 ouragans (sept étant majeurs).


Autant de cyclones à cette date, du jamais vu Parfaite illustration de cette situation : actuellement quatre "monstres" évoluent en même temps dans l’Atlantique : les ouragans Paulette, Sally et Teddy, ainsi que la tempête tropicale Vicky. À ces quatre systèmes, s’ajoute la tempête tropicale Karina, qui évolue, elle, dans le Pacifique Est. Selon les spécialistes, c’est la deuxième fois seulement qu’autant de systèmes cycloniques sont actifs au même moment dans ces bassins. Le cœur de la saison cyclonique dans l’Atlantique est atteint statistiquement le 10 septembre. Cinq jours à peine après cette date, jamais autant de systèmes n’avaient été nommés depuis le début des relevés. Au point que la saison 2020 pourrait dépasser, en termes de nombre de cyclones nommés, la saison 2005, à ce jour la plus active de l’histoire. Lors de cette saison record, 28 tempêtes avaient été baptisées, dont 15 ouragans (sept étant majeurs).


Néanmoins, selon Météo France, Laura, qui a frappé la Louisiane fin août en catégorie 4, est pour le moment le seul ouragan à avoir atteint le stade d’ouragan majeur.


Cinq systèmes simultanés Pour ce qui est des systèmes actuellement actifs, Sally, ouragan de catégorie 2 charriant des bourrasques pouvant aller jusqu’à 155 km/h, a balayé mercredi l’État américain de l’Alabama et le nord-ouest de la Floride, laissant dans son sillage des rues submergées et des coupures d’électricité. Elle devait traverser le sud-est de l’Alabama et le nord-ouest de la Floride jusqu’à jeudi matin, avant d’arriver sur le centre de l’État de Géorgie dans l’après-midi de jeudi. La tempête devrait ensuite s’affaiblir dans la journée et la nuit, à mesure qu’elle avance dans les terres.


Paulette, ouragan de catégorie 2, est passée lundi sur l’archipel des Bermudes et poursuivait sa route dans l’Atlantique nord. L’ouragan devrait encore gagner en intensité et pourrait atteindre brièvement la catégorie 3, devenant ainsi le deuxième ouragan majeur de la saison. À la marge, Paulette devrait générer une houle très longue qui va entrer en Nouvelle-Aquitaine ce week-end. Teddy, devenu mercredi un ouragan de catégorie 1, poursuit quant à lui sa route à l’est des petites Antilles sans menacer à ce jour de terres habitées. De son côté, Vicky ne constitue pas de menace et devrait rester au stade de tempête tropicale avant de se dissiper.

Enfin, la tempête Karina évolue quant à elle dans le Pacifique Est, au large du Mexique.


Source : https://www.sudouest.fr/2020/09/16/trois-ouragans-et-deux-tempetes-tropicales-sur-une-meme-image-satellite-un-fait-rarissime-7852958-706.php

35 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon