Rechercher

Une mystérieuse étoile géante s'est brusquement éteinte

Observée pendant près de dix ans, l'astre a brusquement disparu sans laisser de trace.


Elle était instable. Sujette à de violentes explosions la faisant briller des millions de fois plus fort que le Soleil. Et soudain plus rien : l'étoile, une variable lumineuse bleue, située à 75 millions d'années-lumière dans la galaxie naine de Kinman, n'apparaît plus dans les observations menées avec le plus puissant télescope terrestre, le VLT. Un mystère qui titille les astrophysiciens cherchant à expliquer cette disparition.

Des étoiles très rares Les variables lumineuses bleues (LBV) sont des étoiles hypergéantes pouvant atteindre quelque 150 masses solaires et dont la luminosité peut atteindre des millions de fois celle du Soleil. Elles font partie des étoiles les plus grosses de l'Univers et peuvent connaître des variations très importantes de luminosité. Instables, elles expulsent de grandes quantités de matières dans leur environnement via des vents stellaires qui soufflent à des millions de km/h et peuvent connaître des accès de colère encore plus impressionnants. Ce fût le cas pour Eta Carinae A, une LBV située à 7.500 années-lumière de la Terre et connue pour avoir généré une énorme éruption, détectée au 19e siècle, qui a projeté dans l'espace l'équivalent de dix masses solaires. Ce voile de matière et de gaz a formé la nébuleuse de l'Homoncule, une structure composée de deux lobes symétriques et dont la taille atteint celle du système solaire. Les LBV sont extrêmement rares, on n'en recense qu'une seule dans la Voie lactée et les autres connues (qui sont appelées Eta Twins) se comptent sur les doigts d'une (ou deux) main.


Source : https://www.sciencesetavenir.fr/espace/univers/la-disparition-d-une-etoile-interpelle-les-astronomes_145581

0 vue
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon