Rechercher

Une nouvelle comète NEOWISE pourrait faire son apparition fin octobre

La comète C/2020 P1 (NEOWISE), qui a été découverte début août, pourrait peut-être devenir observable aux jumelles à la fin du mois d'octobre. Que sait-on de cet objet ?


L’été 2020 a été marqué par la visite inattendue d’une belle comète, visible à l’œil nu dans notre ciel : la comète C/2020 F3 (NEOWISE). Et si elle n’était pas la seule comète à admirer cette année ? Un nouvel objet céleste s’avère prometteur, a repéré Universe Today ce 13 octobre : la comète C/2020 P1 (NEOWISE) pourrait faire son apparition à la fin du mois d’octobre et début novembre. Elle pourrait alors devenir observable aux jumelles, dans le ciel de l’hémisphère nord. C/2020 P1 (NEOWISE) a été découverte le 2 août dernier, comme l’indique le site du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. Sa trajectoire est hyperbolique. Par opposition aux comètes dont la trajectoire est circulaire (qui sont donc cycliques), cela signifie que la comète va quitter le système solaire. L’objet doit son nom à la mission qui a permis sa découverte, baptisée « Near-Earth Objects Wide-field Infrared Survey Explorer », abrégée en NEOWISE, menée avec le télescope WISE (dont l’acronyme peut être traduit par « Explorateur à grand champ pour l’étude dans l’infrarouge »).


À QUEL POINT LA COMÈTE BRILLE-T-ELLE EN CE MOMENT ? D’après le site Heavens-Above, la dernière magnitude observée de C/2020 P1 (NEOWISE) est de 10,8. Pour rappel, plus la magnitude d’un objet est faible, voire négative, plus il est brillant (la pleine Lune, par exemple, a une magnitude apparente de -12,6). La magnitude limite de l’œil nu est de 6, tandis que celle des jumelles est de 10. À la date du 14 octobre, la comète n’est donc ni discernable aux jumelles, ni à l’œil nu. Lorsqu’elle a été découverte, la comète se trouvait à une distance de 1,7 unité astronomique du Soleil (soit environ 255 millions de kilomètres), et à 1,2 unité astronomique de la Terre (soit environ 180 millions de kilomètres). Il est difficile de prévoir son évolution, et il faut souligner que l’objet doit probablement être très petit. Néanmoins, il n’est pas exclu que C/2020 P1 (NEOWISE) puisse être une comète active.


Un facteur est cependant moins prometteur, par rapport à la comète C/2020 F3 (NEOWISE). Celle-ci était notamment visible, car elle s’est déplacée dans la direction de notre planète après son périhélie (le point de son orbite le plus proche du Soleil). Ici, C/2020 P1 (NEOWISE) devrait au contraire s’éloigner de la Terre après son périhélie, qui devrait avoir lieu aux alentours du 20 octobre. On peut donc espérer une apparition brève. Il ne faut pas oublier que certaines comètes, elles aussi prometteuses, n’ont finalement pas pu être visibles comme espéré. La comète C/2019 Y4 (ATLAS) s’est ainsi désintégrée en plus d’une douzaine de morceaux, ruinant l’espoir de la voir à l’œil nu en mai dernier.



Ceci ne rend pas l’objet inintéressant pour les scientifiques, malgré tout : sa fragmentation pourrait aider à mieux estimer l’âge des comètes dans le système solaire.


Source : https://www.numerama.com/sciences/657748-une-nouvelle-comete-neowise-pourrait-faire-son-apparition-fin-octobre.html

69 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0