Rechercher

WASP-76b, la planète où il pleut du fer

Distante de 640 années-lumière, cette exoplanète géante est soumise à des conditions extrêmes. Le fer présent dans l’atmosphère y est successivement vaporisé et condensé.

S’il y avait des météorologues sur l’exoplanète WASP-76b, leurs bulletins seraient d’une soporifique monotonie. On y lirait en effet quotidiennement : « Grand soleil, fortes chaleurs et vents violents dans la journée. Pluies en soirée. » Mais il n’y a pas de météorologues là-bas, et pas de coronavirus non plus, car cet astre n’est pas vivable : les pluies en question sont des averses de fer fondu, ainsi que le révèle une étude internationale publiée mercredi 11 mars par la revue Nature.

Découverte en 2013 et située à 640 années-lumière de la Terre, quelque part dans la constellation des Poissons, WASP-76b est une planète gazeuse analogue à Jupiter, laquelle est principalement composée d’hydrogène et d’hélium. Mais, à la différence de la géante lointaine et froide de notre Système solaire, cet astre évolue tellement près de son étoile – il en fait le tour en seulement 1,8 jour – que les températures qui y règnent font passer celles de la Géhenne biblique pour une aimable plaisanterie. Côté jour, on franchit allègrement la barre des 2 400 °C. C’en est au point que même les molécules de fer sont brisées et vaporisées dans l’atmosphère.

Pour étudier cette exoplanète ultra-chaude, les astronomes ont profité d’Espresso, un spectrographe de dernière génération installé au Chili, dans le désert de l’Atacama, sur le Very Large Telescope (VLT) de l’Observatoire européen austral (ESO). L’objectif principal de cet instrument est de découvrir des jumelles de la Terre tournant autour d’étoiles semblables au Soleil. Mais sa grande précision permet aussi de caractériser l’atmosphère d’exoplanètes déjà connues.

Le spectrographe, « une machine à faire des arcs-en-ciel »

Comme le dit joliment l’astrophysicien David Ehrenreich, professeur associé à l’université de Genève et premier auteur de l’article de Nature....

Source : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/03/11/wasp-76b-la-planete-ou-il-pleut-du-fer_6032641_1650684.html

7 vues
79600024_104671337705884_196099682513767
plasci.png
logo_260.gif
Astro Photo Météo 53
55 place de la commune
53000 Laval
Blue Planet Icon Children & Kids Logo (1
0